cecile benoit-renaudin

CECILE BENOIT-RENAUDIN

Avocate inscrite au Barreau de Paris depuis 2012.

Titulaire d’un Doctorat de droit privé de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne (2008) et de la qualification nationale aux fonctions de maître de conférences (2010), Cécile a mené une prometteuse carrière universitaire mêlant recherches et enseignements, avant d’embrasser la profession d’avocat.

Enthousiaste et impliquée, Cécile intervient depuis 2012 au sein du Cabinet aussi bien en matière de conseil que de contentieux, dans les domaines du droit immobilier, du droit de la construction et du droit commercial pour une clientèle à la fois française et internationale. Sa connaissance approfondie du droit privé lui permet d’élaborer des stratégies juridiques pertinentes et opportunes dans la gestion de ses dossiers.

De 2011 à 2012, Cécile a travaillé comme avocat collaboratrice au sein du cabinet d’avocats lacourte balas raquin.

ENSEIGNEMENTS:

2012 – 2013
Universite paris nord (Paris XIII) : cours magistral en droit de la copropriété en master 2.

2011 – 2012   
Universite Evry Val d’Essonne : séminaires de droit des sociétés « techniques sociétaires » en master 2.

2010-2011
Universite Pantheon-Sorbonne (Paris I) : travaux dirigés de droit bancaire en master 1.

2008 – 2012
Universite Paris-Est Créteil (paris xii) : travaux dirigés de droit de la responsabilité civile, d’introduction au droit, de droit des biens, de droit des contrats spéciaux et de droit des sociétés (de licence 1 à master 1), et séminaires de modes contractuels de règlement des litiges (en master 2).

2002 – 2007
universite pantheon-sorbonne (paris i) : travaux dirigés de droit des obligations, d’introduction au droit, de droit de la famille, de droit des contrats spéciaux (de licence 1 à master 1

PUBLICATIONS:
2011  I « La répression financière des dirigeants et préposés », Bull. Joly Bourse, oct. 2011, p. 556

2010  I La responsabilité du préposé, LGDJ, Bibl. droit. privé, t. 520, 2010 (thèse préf. Ph. Delebecque)
« Infraction pénale intentionnelle et faute séparable du dirigeant », JCP éd. G 2010, n°48, 1177
« La loyauté de la preuve », Rev. Lamy Droit civil, oct. 2010, p. 78

2009  I  « Recodification du Code du travail et infractions aux règles de santé et de sécurité : une nouvelle donne en matière de responsabilité pénale des chefs d’entreprise ? », Rev. Sc. Crim., 2009, n° 2, p. 331

LANGUES DE TRAVAIL
Français et anglais

Rechercher